BRÛLIS et PESTICIDES

L’arrivée des beaux jours est l’occasion de prendre soin de son jardin.

Les déchets dits verts, éléments issus de la tonte de pelouse, de la taille des haies et d’arbustes et autres pratiques similaires constituent des déchets quel qu’en soit le mode d’élimination.

Le brûlage des déchets verts peut être à l’origine de troubles du voisinage générés par les odeurs de fumée. Il nuit également à l’environnement et à la santé et peut être la cause de la propagation d’incendie. Plus spécifiquement, le brûlage à l’air libre est source d’émission importante de substances polluantes.

Ces déchets peuvent relever de la catégorie des déchets ménagers et assimilés et donc le brûlage à l’air libre est interdit par la loi, et ce durant toute l’année en vertu des dispositions du règlement sanitaire départementale.

QUE FAIRE DE CES DÉCHETS :

NUISANCES SONORES

La saison étant propice aux activités de plein air (bricolage, jardinage, taillage de haies, tonte de pelouse, soirées festives…), veillons à respecter la tranquillité du voisinage. Il est bon de ne pas effectuer ces travaux tôt le matin, ni trop tard le soir et d’éviter le dimanche et jours fériés.